Tes droits en tant qu’apprenti-e

Cours d’appui

Les cours d’appui de l’école professionnelle sont là pour t’aider à surmonter tes difficultés scolaires. L’école professionnelle en discute avec toi et le formateur ou la formatrice et peut ordonner ces cours. Tu peux aussi demander à les suivre de ta propre initiative. L’entreprise formatrice doit pour cela te libérer jusqu’à une demi-journée par semaine et ne peut pas procéder à des retenues sur ton salaire pour le temps que tu consacres aux cours d’appui. Si le formateur, la formatrice ou l’école professionnelle s’opposent à ton désir de fréquenter des cours d’appui, le service cantonal de la formation professionnelle tranchera. Il n’y a pas d’écolage (frais de cours) pour les cours d’appui qui te sont prescrits, mais le matériel est payant. Si tu t’inscris à un cours d’appui sans décision du service de la formation professionnelle, tu devras toutefois en assumer seul-e les frais. Dans la formation de deux ans pour l’attestation professionnelle (AFP), tu as la possibilité, en cas de difficultés d’apprentissage, de demander à bénéficier d’un encadrement individuel spécialisé (EIS), c’est-à-dire d’avoir à ta disposition un-e coach individuel-le. Le canton doit faire en sorte que l’école professionnelle ou une organisation privée offrent suffisamment de cours d’appui. La manière d’organiser les cours est de la responsabilité du canton, qui doit contrôler le ou la prestataire.

Articles en relation

Bases légales

LFPr art. 18, al. 1 à 3 et 22, al. 4
OFPr art. 10, al. 4 et 5 et 20
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page