Tes droits en tant qu’apprenti-e

(in)égalité salariale

En Suisse, les femmes gagnent en moyenne environ 20 % de moins que les hommes. Une partie de la différence peut s’expliquer par des facteurs tels que des niveaux hiérarchiques différents, la formation et l’âge. Mais près de la moitié de cet écart ne s’explique pas par ces facteurs et indique une discrimination fondée sur le genre. Cette différence salariale inexpliquée est déjà présente au début de la carrière. Après la naissance des enfants, la part « explicable » de l’écart salarial se creuse de plus en plus : les pères continuent souvent à travailler comme avant alors que les mères réduisent (ou doivent réduire) leur temps travail rémunéré pour s’occuper des tâches familiales. L’écart salarial pendant la vie active se traduit aussi par d’importantes baisses des rentes de retraite pour les femmes. La discrimination salariale est interdite par la Constitution fédéral et la loi sur l’égalité (LEg). Si tu penses que tu n’es pas payée de la même façon pour le même travail, une première étape peut être de demander à tes collègues quel est leur salaire. En cas de discrimination salariale, tu peux intenter une action en justice pour obtenir des arriérés de salaire, même si tu travailles dans un nouvel endroit (mais au plus tard cinq ans après le changement d’emploi). Cependant, une procédure est longue et n’aboutit pas toujours. Tu peux obtenir des conseils auprès de ton syndicat.

Articles en relation

Bases légales

Cst. art. 8, al.3
LEg
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page