Tes droits en tant qu’apprenti-e

Absences

Tes absences doivent être justifiées. La maladie, l’accident, le service militaire, les convocations officielles, administratives et judiciaires ou les événements familiaux importants font partie des motifs admis et n’entraînent pas de déduction de salaire. L’entreprise peut exiger que tu fasses ta demande de congé au préalable. Si tu es malade ou que tu as eu un accident, une excuse suffit souvent pour les deux premiers jours. Mais l’employeur et l’école professionnelle ont le droit d’exiger un certificat médical dès le premier jour. Les visites chez le/la médecin, le/la dentiste et d’autres professionnel-le-s de la santé doivent être autorisées durant le temps de travail. L’entreprise peut toutefois exiger que ces absences tombent sur les heures de début ou de fin du travail. Les arrivées tardives sans motif valable sont considérées comme des absences injustifiées. Une suppression de train par exemple est considérée comme un motif valable. Les absences injustifiées peuvent entraîner une retenue sur le salaire. Si elles sont fréquentes, l’entreprise peut exiger la résiliation de ton contrat d’apprentissage. Dans les écoles professionnelles, le règlement fixe les sanctions pour les absences injustifiées. Parmi ces sanctions, l’avertissement et les heures de retenue ou d’arrêt sont possibles.

Articles en relation

Bases légales

CO art. 329, al. 3 et art. 324ss
OFPr art. 18
LTr art. 20a
LFPr art. 21
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page