Tes droits en tant qu’apprenti-e

Examen professionnel supérieur

L’examen professionnel supérieur correspond à un degré de spécialisation avancée dans ta profession. Il te qualifie en tant qu’expert-e dans ton domaine professionnel et prépare notamment à la direction d’une entreprise. Pour te présenter à l’examen professionnel supérieur, tu dois avoir déjà plusieurs années de pratique professionnelle derrière toi et disposer de connaissances approfondies dans ton métier. En règle générale, le brevet fédéral (BF) est une condition d’accès à l’examen professionnel supérieur (diplôme fédéral, DF). Si dans une même profession, il est possible d’acquérir un brevet fédéral et un diplôme fédéral, ce dernier correspond à un niveau d’exigences supérieur. Les associations professionnelles ou des écoles publiques ou privées proposent des cours pour préparer l’examen professionnel supérieur. Dans la plupart des cas, ces cours peuvent être suivis en cours d’emploi. La Confédération peut rembourser jusqu’à 50 % des frais pour les cours qui préparent aux examens fédéraux. Si tu réussis l’examen, tu reçois le diplôme fédéral (DF, aussi appelé « maîtrise fédérale » dans certaines professions). Ce titre est reconnu au niveau fédéral. Il est partiellement pris en compte si tu entreprends par la suite des études dans une haute école spécialisée (HES). Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et les associations professionnelles fournissent des informations sur les examens professionnels supérieurs et sur les aides financières éventuelles de la Confédération.

Articles en relation

Bases légales

LFPr art. 28, 42 et 43
OFPr art. 23-27
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page