Tes droits en tant qu’apprenti-e

Heures manquantes

En signant le contrat d’apprentissage, les deux parties au contrat (l’entreprise formatrice et l’apprenti-e) se mettent d’accord sur un nombre d’heures de travail par semaine. L’apprentissage étant une formation à plein temps, tu n’es en principe pas autorisé-e à travailler moins d’heures. Si tu as terminé les tâches qu’on t’a données, tu ne peux pas simplement partir : tu dois activement signaler ta disponibilité et demander de nouvelles tâches. Si l’entreprise formatrice n’a pas de travail à te donner (sous-emploi), il peut être judicieux de demander si tu peux, pendant ce temps, travailler pour tes cours de l’école professionnelle dans les locaux de l’entreprise. En général, une solution peut être trouvée en discutant avec ton formateur ou ta formatrice. Si l’entreprise t’oblige à travailler des heures en moins (heures manquantes), signale-le immédiatement à ton conseiller ou ta conseillère en formation du service cantonal de la formation professionnelle, ou adresse-toi à ton syndicat.

Articles en relation

Bases légales

LTr
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page