Tes droits en tant qu’apprenti-e

Période d’essai

La période d’essai est définie dans le contrat d’apprentissage. Elle ne doit pas être inférieure à un mois, ni dépasser trois mois. Si le contrat de travail ne mentionne rien à propos de la période d’essai, la règle des trois mois s’applique automatiquement. Durant la période d’essai, les parties au contrat (toi d’un côté et l’entreprise de l’autre) peuvent mettre fin au contrat avec un délai de résiliation de sept jours. Avant l’expiration de ta période d’essai, l’entreprise formatrice peut exceptionnellement la prolonger jusqu’à six mois, avec ton accord et l’autorisation du service de la formation professionnelle. Si, à la fin de ton apprentissage, tu poursuis tes rapports de travail dans la même entreprise, il n’y a pas de nouvelle période d’essai. C’est important de le savoir, puisque durant la période d’essai, le délai de congé (licenciement) se limite à sept jours.

Articles en relation

Bases légales

CO art. 335b, 344a et 346, al. 1
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page