Tes droits en tant qu’apprenti-e

Notes

Durant la formation initiale, tes prestations seront évaluées en tant que savoir-faire. Les critères d’évaluation doivent être objectifs et transparents et assurer l’égalité des chances. L’école professionnelle utilise la plupart du temps des notes. L’entreprise formatrice et les cours interentreprises (CIE) recourent aussi à des formulaires d’évaluation avec une appréciation de tes prestations. L’ordonnance sur la formation initiale de ta profession indique comment les parties orale et écrite sont évaluées et comment la note finale est calculée. Elle prévoit aussi la pondération des notes scolaires et la manière dont le travail individuel d’examen est évalué. En règle générale, les notes des quatre derniers semestres sont prises en compte pour le certificat fédéral de capacité (CFC). Pour l’attestation professionnelle (AFP), ce sont celles des deux derniers semestres. Si durant ta formation ou lors de l’examen final, tu veux contester certaines notes, tu peux faire recours en invoquant par exemple une inégalité de traitement vis-à-vis des autres candidat-e-s. Le secrétariat de l’école professionnelle te fournira les informations sur la procédure à suivre. Des notes insuffisantes ne sont pas une raison pour l’entreprise formatrice de mettre fin à ton contrat d’apprentissage, sauf s’il s’avère que tu ne disposes pas des compétences intellectuelles exigées pour le métier et que tes chances de réussir la procédure de qualification sont nulles.

Articles en relation

Bases légales

LFPr art. 34, al. 1
OFPr art. 34
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page