Tes droits en tant qu’apprenti-e

Stage pratique

Il existe plusieurs formes de stages. Ils peuvent avoir lieu avant, pendant ou après la formation professionnelle initiale. Un stage est un engagement à durée déterminée avec une dimension formatrice. Le contrat de stage doit indiquer clairement les objectifs de formation, les conditions d’engagement – y compris le salaire – et le droit à un encadrement. Les syndicats se battent contre les stages qui n’ont aucune dimension formatrice, sont payés au lance-pierre et qui n’offrent aucune perspective d’engagement. Ils les jugent abusifs. Pour les jeunes en difficulté, des stages en entreprise sont acceptables à condition qu’ils soient organisés dans le cadre de mesures cantonales de formation transitoire ou d’une mesure proposée par l’Office régional de placement (ORP) et qu’ils s’accompagnent de mesures de formation ciblées. Si tu fais ta formation initiale dans une école supérieure de commerce ou d’informatique (ESC ou ESI), tu devras faire un stage pratique de longue durée. Lorsque le stage dure plus de six mois, l’école doit obtenir une autorisation de former de la part du canton et faire approuver le contrat de stage par le service cantonal de la formation professionnelle. Après avoir terminé ton apprentissage, tu es formé-e. Un stage pratique dans ta branche d’activité ne se justifie donc pas, sauf s’il s’agit, par exemple, d’acquérir de nouvelles compétences linguistiques.

Articles en relation

Bases légales

LFPr art. 16
OFPr art. 15-16
CO art. 319
LACI art. 59ss
OACI art. 6 et 98
Bases légales
Tes droits en tant qu’apprenti-e
Retour haut de page